Hortala est un peintre français originaire de Béziers et toulousain d’adoption.

Depuis plus de 20 ans, ses peintures sont fréquemment associées au mouvement brutaliste, où la verticalité côtoie la rudesse des bétons. Le peintre est fasciné par la ville. Il en fait son sujet principal. Pour Hortala, la ville n’est pas une entité sale et étouffante, elle est ce cœur palpitant d'humains, d'opportunités et d'espoir.

Le peintre parle de sa pratique comme d’un défi, pas tant technique, mais davantage social. Néanmoins, Hortala ne cherche pas à trop intellectualiser ses créations car c’est spontanément qu’apparaissent les buildings et les toitures sous ses pinceaux et ses couteaux.